Sennheiser MKE600, la prise de son professionnel pour les vidéastes amateurs

Depuis peu, j’ai rajouté une partie vidéo dans mes articles. Ce qui compte le plus dans une vidéo par ordre de priorité sera le son, la lumière et la qualité d’image. En faisant ma première vidéo sur l’écran BenQ, j’ai réalisé que le son n’était pas de bonne qualité. Même si la vidéo a été prise avec un Sony A7 le micro intégré à l’appareil, ne permet pas de saisir le meilleur de mon monologue. J’ai commencé ma recherche en microphone pour ce type de vidéo. J’ai testé le Sennheiser MKE600 pour vous, je vous donne mon avis.

J'ai changé le SSD de mon macbook pro de 2015, par un SSD M.2 NVME !

Cet été, j’ai eu l’opportunité de changer mon MacBook pro 15 par un plus récent, le prix étant très intéressant et n’ayant pas cédé à l’achat d’un MacBook pro Touch Bar hors de prix. Je me retrouver, avec un MacBook qui n’avait que 256 Go de capacité. J’étais conscient que j’allais vite me sentir à l’étroit, mais je savais également que je pouvais changer le SSD de ce modèle. En fin d’année 2017, j’avais pu réunir suffisamment de budgets pour changer le SSD et j’ai commencé par le marché de l’occasion. j’avais trouvé sur Paris un SSD de 500 Go à 400€. Le vendeur fût un peu insistant et se sentait en force lors de notre échange, pensant vendre la perle rare. Je me suis alors tourné vers le neuf, Transcend et OWC, les seuls d’ailleurs à vendre des disques de 480 Go pour 450€ environ, mais avec des performances réduites par rapport à mon modèle d’origine. 

LumaFusion, le montage vidéo sous iOs 11

Depuis la sortie d’iOs 11 et de l’iPad pro, nous pouvons lire différents titres d’articles ou vidéos sur Youtube «  mon iPad remplace mon PC ». Les réactions furent à la hauteur d’un titre aussi accrocheur. Puis la pub d’Apple, montrant une ado pré pubère utilisant son iPad pro, avec la phrase de conclusion «  c’est quoi un ordinateur ? » . J’ai alors cherché à comprendre ce qu’il se passait ! Puis-je transférai la totalité ou une partie de mon usage PC (Personnel Computer) vers un iPad sous iOS 11 ? L’inconvénient de mon métier, et que je suis en mobilité perpétuelle le poids et l’encombrement est une priorité, et l’achat d’un iPad Pro fait partie de ma Shopping List 2018. Pour me faire un avis sur la nécessité d’un tel achat ! J’ai commencé par faire une liste de ce dont j’ai besoin de produire en mobilité : traitement de texte, réalisation de site wordpress, montage vidéo, développement photo, paramétrage domotique. J’ai commencé avec la fonction montage vidéo. J’ai testé l’application LumaFusion, je vous donne mon avis.

L’iMac Pro… Un monstre d’ordinateur pour le professionnel… Sa conception « tout-en-un » peut-elle séduire ledit professionnel ?

Depuis le 14 décembre 2017, Apple met en vente l’iMac Pro, l’ordinateur de tous les superlatifs… super calculateur, super design, super professionnel. L’iMac Pro possède tous les attributs technologiques pour répondre à tous les secteurs d’activités dont la puissance de calcul est le maître mot. L’iMac Pro se destine au développement, à la création complexe comme la VR et la 3D, la vidéo et toutes les applications qui font appel à des processus de calcul complexes et intenses.

Apple démontre, à travers ce nouvel opus, que design et ultra puissance sont désormais compatibles. Il devient le porte-étendard d’une informatique décomplexée de vieux préjugés comme quoi un ordinateur professionnel ce n’est pas obligatoirement une unité centrale et à proximité un moniteur. Du moins dans une vision conceptuelle, car dans la vraie vie informatique d’un utilisateur professionnel les considérations pratiques des usages vont dans le sens de la rationalité.

J'ai hacké mes convertisseurs Fuji TCL-X100 et WCL-X100 !!!

J’ai fait l’acquisition de mon Fuji X100f cet été, étant plus que satisfait du format et de la qualité de l’appareil. Je scrute depuis leboncoin à la recherche des deux convertisseurs le TCL-X100 et le WCL-X100 de première génération. Lors de l’annonce du Fuji X100f, ils ont annoncé la sortit de nouveau convertisseur avec aucun changement sur la qualité de l’optique, juste une reconnaissance de l’optique automatique. Je ne souhaitais pas non plus dépenser plus de 270 € par convertisseur. Mais, qui n’a jamais oublié de rentrer dans le menu afin de mettre le bon réglage ?

Capture One Pro 11… Améliorations, performances et critiques… Mais il demeure le plus photogénique !

Capture One Pro version 9, version 10 et maintenant version 11… Si la version 10 était une évolution majeure au niveau de l’interface, cette version 11 améliore sensiblement les performances globales de l’application ainsi que la fameuse « expérience utilisateur ».

Les nouvelles fonctionnalités touchent principalement l’usage des calques comme l’annotation des images, actions sur l’opacité des calques, modification et amélioration sur le contour progressif, travail avec un masque en niveaux de gris. Autant d’améliorations qui visent à concurrencer de plus en plus un travail collaboratif avec Photoshop.

Leica CL, un boitier rétrofuturiste ou la renaissance d’un mythe oublié.

Dans les années 70, Leica, en collaboration avec Minolta, souhaitait produire un boitier plus abordable que la série M. Ainsi est né le Leica CL, le seul boitier estampillé Leica à être fabriqué hors des frontières allemandes à Osaka au Japon. Au mois de novembre 1973 sortait le Leica CL avec une optique qui deviendra mythique : le Leica 40mm Summicron-C.

Quarante-quatre ans plus tard, Leica annonce le nouveau Leica CL avec un capteur au format APS-C de 24 millions de pixels. Je suis à la fois agacé par ces renaissances qui n’en finissent pas et rassuré que des fondamentaux de la pratique photographique traversent le temps avec un usage intelligent des fonctionnalités et du potentiel technologique de la photographie numérique… comme le Leica Q, le Leica M, le Leica SL et maintenant le Leica CL.

Le nouveau Leica CL numérique de 2017 entend prolonger la philosophie de son ainé. Un produit compact, confortable, intuitif et minimaliste. Ainsi se positionne le Leica CL. Ce nouveau venu risque de placer, sur la touche, l’échec commercial du Leica TL2 et peut-être d’entrainer une baisse de tarif intéressante sur l’excellent et oublié Leica X (type 113).

iPhone X : vitrine technologique, ergonomie addictive, mais un produit raté au tarif indécent et vulgaire !

Le 27 octobre 8 h 59, j’étais avec mon iPad et l’application Apple Store préconfiguré pour acquérir l’objet de toutes les rumeurs qui avait fait les gorges chaudes de l’ensemble des sites internet voués corps et âme à l’évangile selon Apple. 9H01, le la commande était actée, j’allais recevoir mon iPhone X le 3 novembre à l’Apple Store de Bordeaux. Malgré moi, j’étais devenu une brebis, parmi tant d’autres, à suivre le troupeau et attendais bêtement d’avoir le sacré Graal entre mes mains…
Personne n’est à l’abri d’un moment d’égarement, mais j’étais prêt à recevoir l’ultime sacrement technologique, ainsi en avait décidé Apple pendant la grande messe « Keynote » célébrée par le pasteur Tim Cook, le grand évangéliste de la marque pommée. Pour la petite histoire, si elle vous intéresse, je passe habituellement par le service de Presse Apple, pour une fois, guidée par je ne sais quoi, j’ai préféré acquérir cet iPhone X par la grâce de ma carte bleue…


Samedi 4 novembre, 13 h 30, à l’Apple Sainte-Catherine de Bordeaux j’avais l’iPhone X entre mes mains et laissant à d’autres la fameuse « expérience utilisateur » de la prise en main dans l’Apple Store imposée par Apple à ses commerciaux. J’ai laissé cet iPhone X au fond de mon sac photo durant toute une après-midi. Il pouvait attendre cette « expérience utilisateur » pour la soirée.