Screen Shot 2017-01-21 at 7.27.21 PM.png

Bienvenue!

Fondé en 2005, DigitLife Magazine est un site dédié à l'image et aux technologies numériques. Photographie, univers Apple, solutions mobile,... nos rédacteurs portent un regard "sans contraintes" sur les technologies et les images qu'elles permettent de créer. Bon voyage!

Rumeurs de voiture Apple, est-ce bien sérieux d'y croire ?

Rumeurs de voiture Apple, est-ce bien sérieux d'y croire ?

Je n’ai pas l’habitude d’écrire des articles sur des rumeurs, surtout lorsqu'elles sont aussi floues, mais étant un passionné d’automobile, je trouvais intéressant de partager avec vous mes opinions sur les rumeurs d’une voiture Apple, d’autant plus qu’il y a des choses à dire !

En lisant cet article, n'oubliez pas une chose, la voiture Apple n'est qu'une rumeur un peu floue d'un hypothétique futur produit qui ne verra surement pas le jour avant 2020, si toutefois il voit le jour. Cet article est basé sur les rumeurs que l'on peut lire sur le net et sur mes opinions, je ne suis en aucun cas un analyste !

À quoi pourrait-elle ressembler ?

Personne, à part quelques ingénieurs et cadres d’Apple, ne peut être sûr de l’existence ou non d’un projet de voiture badgée d’une pomme. Mais dans l’hypothèse où une telle automobile verrait le jour dans les années à venir, à quoi pourrait-elle ressembler ?

Les éventuels indices d’une telle voiture ne sont pas à chercher que chez les constructeurs traditionnels, mais aussi chez des entreprises comme Tesla ou Google.

Bien que la comparaison avec les voitures de la marque californienne Tesla soit facile, et intéressante, je ne pense pas que la très hypothétique « Apple car » ressemblera à la Tesla Model S. Cette voiture est en effet une voiture (très) haut de gamme se négociant entre 70 et 120 mille dollars HT (entre 70 et 120 mille euros TTC, la magie de la conversion euro/dollar…), ce qui correspond au segment des berlines haut de gamme… 

La Tesla Model S, une grande berline électrique aux performances de premier ordre

La Tesla Model S, une grande berline électrique aux performances de premier ordre

L'écran géant de la Tesla Model S, il sert à gérer le GPS, la radio, la climatisation...

L'écran géant de la Tesla Model S, il sert à gérer le GPS, la radio, la climatisation...

Le prochain modèle de Tesla, le Model X, serait vendu à partir de 50 mille dollars selon les rumeurs, c’est certes moins cher, mais ce prix reste inaccessible à une très grosse partie de la population.

Apple et également une marque haut de gamme me direz vous, oui mais Apple est aussi une des entreprises qui vend le plus de produits à travers le monde, et je ne suis pas sur qu’ils acceptent de changer ça.

Le prochain modèle de Tesla, le Model X, sera plus compact, moins cher et vraisemblablement moins puissant.

Le prochain modèle de Tesla, le Model X, sera plus compact, moins cher et vraisemblablement moins puissant.

Une autre voiture avec une motorisation intéressante : la BMW i8 , une sportive hybride avec une motorisation électrique et un 3 cylindres en ligne.

Une autre voiture avec une motorisation intéressante : la BMW i8 , une sportive hybride avec une motorisation électrique et un 3 cylindres en ligne.

Il serait plus envisageable qu’Apple conçoive une voiture de plus petite taille et un peu moins cossue. Je ne suis pas devin, mais si je devais imaginer une voiture Apple, ce serait une voiture de petite ou moyenne taille (taille d’une Volkswagen Golf) à 4 ou 5 portes. Depuis quelques mois, BMW commercialise une petite voiture électrique, la i3 (rien à voir avec le processeur) dont certaines parties, notamment à l'intérieur son réalisé avec des matériaux recyclés. C'est peut-être la voiture actuellement en production qui se rapproche le plus de ce que pourrait être l'Apple car.

Une Volkswagen Golf, ici en version "sport électrique" GTE.

Une Volkswagen Golf, ici en version "sport électrique" GTE.

Une BMW i3 : une petite voiture électrique au design plutôt moderne. 

Une BMW i3 : une petite voiture électrique au design plutôt moderne. 

Niveau technologie, il y a fort à parier que si Apple investie le domaine de l’automobile, ce n’est pas pour utiliser un bon gros V8 essence américain, mais plutôt une motorisation peu polluante. On imagine bien un moteur électrique et une série de batteries,  comme sur les Tesla, avec, pourquoi pas, un tout petit moteur essence, non relié aux roues, servant de prolongateur d’autonomie, à la manière d’une Chevrolet Volt.

La Chevrolet Volt, un véhicule électrique avec un prolongateur d'autonomie (petit moteur essence).

La Chevrolet Volt, un véhicule électrique avec un prolongateur d'autonomie (petit moteur essence).

Cette voiture est vendue en Europe par la marque Opel sous le nom Ampera.

Cette voiture est vendue en Europe par la marque Opel sous le nom Ampera.

Certains imaginent une voiture connectée, même si, je dois l’admettre, je ne vois pas bien ce que peut être une voiture connectée… La voiture pourrait être autonome nous dit-on, possible… sur 3 km autour du campus d’Apple parce qu’après, si le système GPS repose sur Plan (Apple Maps), vous vous retrouverez irrémédiablement au fin fond de la Sibérie, ou au milieu de l’Australie ! Plus sérieusement, certains constructeurs comme Mercedes ou Audi planchent depuis longtemps sur la voiture autonome (prolongement naturel du régulateur de vitesse finalement…) et on est encore loin de pouvoir acheter des voitures qui se conduisent parfaitement seule.

Sans parler de voiture 100 % autonome, si Apple se met à concevoir des voitures, il y a de grandes chances pour que la technologie soit omniprésente, que se soit au niveau du confort, de la vie à bord ou de de la conduite. On peut facilement imaginer une voiture bardée de capteurs permettant de corriger les erreurs de conduite du conducteur (comme on en trouve déjà en option sur beaucoup de véhicules haut de gamme).

Dans tous les cas, le développement de ce genre de technologie prend du temps et coute de l'argent. Les constructeurs ne sont pas arrivés au niveau technologique auquel ils sont actuellement en seulement quelques années, ce qui me fait dire qu'il y a peu de chance qu'Apple se lance dans le développement et la production automobile dans les prochaines années sans s'associer à d'autres constructeurs...

Un prototype autonome basé sur l'Audi RS7, une berline ultra performante. La voiture est capable en autonomie de descendre à seulement quelques secondes du temps réalisé par un pilote confirmé sur circuit, il faut néanmoins conduire la voiture "manuellement" afin que la voiture puisse "apprendre" le parcourt.

Un prototype autonome basé sur l'Audi RS7, une berline ultra performante. La voiture est capable en autonomie de descendre à seulement quelques secondes du temps réalisé par un pilote confirmé sur circuit, il faut néanmoins conduire la voiture "manuellement" afin que la voiture puisse "apprendre" le parcourt.

Ce serait pour quand ?

Compte tenu du temps nécessaire à la conception d’une automobile, je ne pense pas que l’on croise des « Apple Car » avant 2020 ou 2025… Il faut en moyenne 7 ans pour concevoir une voiture, peut-être même plus dans la mesure où Apple part de zéro. Pour informations, Tesla développe sa technologie de batterie depuis 10 ans environ…  Et comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, les technologies que l'on trouve dans les voitures de nos jours mettent plusieurs années avant d'être opérationnelles.

L’automobile, un marché différent de ceux auxquels est habituée Apple

Aujourd’hui il paraitrait pour certains presque normal que des entreprises comme Apple, ou Google, s’investissent dans le domaine de l’automobile. Mais lorsque l’on s’intéresse de prés à ce genre de question, il est nécessaire d’avoir un certain sens critique, que certains ont parfois tendance à manquer…

Apple, on le sait, est une des entreprises qui dégage la plus grosse marge (brute ou nette) dans le monde aujourd’hui. Au dernier trimestre (T1 2015), Apple a réalisé une marge brute de 39,9% et une marge nette de 23,13%, ce qui est plutôt impressionnant. Mais ces marges sont incompatibles avec le domaine automobile. En effet, les constructeurs automobiles généralistes ou Premiums possèdent des marges généralement situées entre 5% et 12%, ce qui est loin des marges d’Apple… Il faudrait donc qu’Apple (et surtout ses actionnaires) accepte de générer des marges plus faibles.

Lorsque j’ai entendu les premières rumeurs sur une voiture Apple, je me suis tout de suite posé la question du cycle de génération du produit. En effet, Apple vend des produits avec des cycles de vie « courts ». L’iPhone reçoit une nouvelle génération tous les ans (avec une refonte du design toutes les deux générations), comme pour l’iPad. Pour les Macs, c’est un peu différent, le design des produits ne change que tous les 3 à 5 ans en moyenne, mais la plupart des Mac reçoivent de nouveaux composants tous les ans.

Dans le monde de l’automobile, il est couramment admis que les modèles sont complètement renouvelés tous les 7 - 8 ans, avec un lifting de mi-parcours au bout de 3-4 ans (plus quelques mises à jour silencieuses tous les ans). Les constructeurs allemands et français suivent ce planning pour presque tous leurs modèles. Si les ventes ne sont pas satisfaisantes, le constructeur peut choisir d’accélérer ce planning pour tenter de booster les ventes. 

De l’autre côté de l’Atlantique, les trois géants de Détroit (General Motors, Ford et Chrysler) pratiquent encore la technique de « l’année-modèle » pour un grand nombre de leur modèle (même si la crise a en partie diminué cette pratique). La pratique de l’année-modèle consiste à lancer une mise à jour tous les ans pour la rentrée en septembre. Ces mises à jour sont souvent accompagnées de nouvelles options, changements dans la gamme des motorisations, légères retouches de design… Le modèle est, comme chez les constructeurs européens et japonais, renouvelés complètement tous les 7 à 10 ans. Si Apple se lance dans le domaine de l’automobile, il y a de grandes chances pour que la pomme se calque sur un renouvellement semblable, car c’est, à mes yeux, le plus compatible avec la politique de mise à jour des produits pratiquée par Apple.

La voiture est un bien que beaucoup de monde possède, du moins dans les pays développés, mais que l’on remplace en moyenne moins souvent qu’un téléphone ou qu’un ordinateur. C'est encore un point qui diffère par rapport aux marchés dans lesquelles la pomme vend ces produits.

De plus, on pourrait ajouter que l’automobile est un marché de renouvellement (surtout en Europe et en Amérique du Nord) ce qui implique des croissances assez faibles… L'automobile est donc un marché très différent de ceux dont a habitude Apple.

Quel serait le mode de distribution de cette voiture ?

Pour distribuer une voiture, plusieurs possibilités se présentent :

  • La vente classique en concession : c'est le mode de vente de voiture neuve le plus utilisé, particulièrement en Europe. 
  • Les offres de locations longue durée proposées pas les concessions.
  • La location courte durée avec abonnement à la manière d'Autolib' à Paris.

Mais ce n'est pas tout, il faudra aussi qu'Apple mette en place un réseau de vente car les Apple Store actuelles ne sont pas adaptées à la vente ou à la location de ce genre de produit. Apple pourrait alors mettre en place un réseau de distribution spécifique à ses voitures ou alors passé par l'intermédiaire de concessions "traditionnelles" existantes.

Conclusion

Comme vous l’aurez surement compris en lisant ces quelques lignes, l’entrée d’Apple dans le domaine de l’automobile obligerait la pomme à s’adapter à un marché complètement différent des secteurs sur lesquels elle est déjà. Je ne suis pas en train de dire qu’Apple ne concevra jamais de voiture, mais plutôt que de l’eau aura coulé sous les ponts d’ici là. Dans l’hypothétique éventualité (je ne sais pas si j'insiste assez...) où cette rumeur serait fondée, il y a fort à parier qu’Apple entrera dans ce secteur avec un modèle orienté vers l’avenir que ce soit au niveau économique que technologique.

Il est possible qu'Apple investisse le marché de l'automobile, mais en entrant par la petite porte en concevant des technologies à intégrer ensuite dans les voitures, comme elle le fait maintenant avec CarPlay.

Dans tous les cas, il faut savoir qu'Apple ne produit rien, elle conçoit des produits dont elle sous-traite la fabrication à d'autres entreprises. Et pourquoi pas une voiture conçue par Apple et fabriquée par un autre constructeur ? Un genre de Design by Apple in California, Made by GM ?

Ce à quoi ne ressemblera probablement pas la voiture Apple, Dodge Challenger Hellcat de 707 chevaux...

Ce à quoi ne ressemblera probablement pas la voiture Apple, Dodge Challenger Hellcat de 707 chevaux...

Sac Thule EnRoute Escort

Sac Thule EnRoute Escort

NVIDIA GEFORCE GTX 960 PNY

NVIDIA GEFORCE GTX 960 PNY