Screen Shot 2017-01-21 at 7.27.21 PM.png

Bienvenue!

Fondé en 2005, DigitLife Magazine est un site dédié à l'image et aux technologies numériques. Photographie, univers Apple, solutions mobile,... nos rédacteurs portent un regard "sans contraintes" sur les technologies et les images qu'elles permettent de créer. Bon voyage!

Ne changeons pas notre matériel !

Ne changeons pas notre matériel !

Tyrannie du temps, on utilise mal notre matériel, pressés sans cesse d'en changer…

Pas un jour sans que les nouvelles annonces tombent. Pas un un jour sans un communiqué de presse pour du nouveau matériel ou logiciel. Ici un objectif plus clair, lumineux, précis. Là un logiciel de dématrissage plus perfectionné. Un algorithme plus complexe. Avec à chaque fois une promesse identique celle d'une photo plus réussie. Le tourbillon ne s'arrête jamais, presque jamais. Il étourdit, disperse, mélange. Alors même que la photo est un histoire de temps de pose, d'attention portée aux autres, que nous sommes tous à la recherche de l'instant décisif, nous perdons souvent beaucoup de temps à vouloir gagner en efficacité.

A force de vouloir tout avoir, tout acheter on perd son temps, ce temps si précieux qui nous permet de maitriser, d'utiliser notre matériel celui que l'on possède déjà. Comme ce logiciel dont définitivement nous n'avons pas exploré toutes les facettes, ou cette optique à la profondeur de champs si mince que l'on a pas encore pu la dompter. Comprimé par la crainte ne pas être équipé convenablement on remplit une besace déjà pleine.

J'ai eu le bonheur de rentrer dans l'atelier de Lucien CLERGUE il y a quelques semaines. Sur son bureau rien ou presque. L'essentiel un bloc de papier, sur lequel sont notés les expositions à venir, les portfolios à monter. Plus loin une série de négatifs pris cet été sur la plage. Des nus.

Et partout des boîtes en carton, simple boîtes en carton avec des inscriptions "Picasso à classer", "Cocteau, le testament d'Orphée". Depuis toujours Lucien CLERGUE utilise une technique et s'y tient. Le reste n'est que de l'écume des vagues qui caresse les corps qu'il photographie. J'ai été frappé par un sujet réalisé par FR3 à l'époque qui filme le photographe. Il se tient seul, sans assistance, ni réflecteur, ni lumière les pieds dans l'eau. Deux boitiers en bandoulières. 72 vues au plus. Il danse presque autour du modèle, l'oeil vissé à l'objectif. Voilà ce qu'est la photographie, l'essence même de la photo :le regard. Et celui là ne s'achète pas. 

PS : lorsqu'un doute vous assaille sur la qualité de vos équipements, deux solutions, sortez faire des photos, ou ressortez une vieille publicité. Savoureux ! Comme cette modeste affiche MINOLTA un régal. C'est décidé je ressort mon argentique qui dort dans un placard. Aventure à suivre.

 

 photo Lucien Clergue ©

photo Lucien Clergue ©

Lightroom 5 pour les Photographes by Martin Evening

Lightroom 5 pour les Photographes by Martin Evening

Sonos PLAY:1, le test!

Sonos PLAY:1, le test!