All in Photo

Lightroom 7.2 … Adobe met le turbo!

Depuis une quinzaine de jours, l’éditeur Adobe a rendu publique une mise à jour importante de son application photographique Lightroom qui passe à la version 7.2. Une nouvelle version de Lightroom qui s’affiche comme étant plus rapide, sous certaines conditions matérielles, et de notoires améliorations qui rendront une meilleure optimisation du flux de travail.

Capture One Pro 11… Améliorations, performances et critiques… Mais il demeure le plus photogénique !

Capture One Pro version 9, version 10 et maintenant version 11… Si la version 10 était une évolution majeure au niveau de l’interface, cette version 11 améliore sensiblement les performances globales de l’application ainsi que la fameuse « expérience utilisateur ».

Les nouvelles fonctionnalités touchent principalement l’usage des calques comme l’annotation des images, actions sur l’opacité des calques, modification et amélioration sur le contour progressif, travail avec un masque en niveaux de gris. Autant d’améliorations qui visent à concurrencer de plus en plus un travail collaboratif avec Photoshop.

Leica CL, un boitier rétrofuturiste ou la renaissance d’un mythe oublié.

Dans les années 70, Leica, en collaboration avec Minolta, souhaitait produire un boitier plus abordable que la série M. Ainsi est né le Leica CL, le seul boitier estampillé Leica à être fabriqué hors des frontières allemandes à Osaka au Japon. Au mois de novembre 1973 sortait le Leica CL avec une optique qui deviendra mythique : le Leica 40mm Summicron-C.

Quarante-quatre ans plus tard, Leica annonce le nouveau Leica CL avec un capteur au format APS-C de 24 millions de pixels. Je suis à la fois agacé par ces renaissances qui n’en finissent pas et rassuré que des fondamentaux de la pratique photographique traversent le temps avec un usage intelligent des fonctionnalités et du potentiel technologique de la photographie numérique… comme le Leica Q, le Leica M, le Leica SL et maintenant le Leica CL.

Le nouveau Leica CL numérique de 2017 entend prolonger la philosophie de son ainé. Un produit compact, confortable, intuitif et minimaliste. Ainsi se positionne le Leica CL. Ce nouveau venu risque de placer, sur la touche, l’échec commercial du Leica TL2 et peut-être d’entrainer une baisse de tarif intéressante sur l’excellent et oublié Leica X (type 113).

L’exceptionnel Leica Q se décline en version anodisée argent… Attention au surdosage marketing!

Deux ans après la sortie du Leica Q, la firme allemande de Wetzlar décide de relancer ce boitier devenu culte , en "offrant" , pour 4190€, une version anodisée argent sans aucune autre forme de nouveauté. Déception annoncée pour celles et ceux qui attendaient un Leica Q monté d'un 35 ou 50mm, il faudra, pour le moment, se résigner au Summilux 28 mm F1.7. Les boutons de commande sur le capot sont en couleur argentée et les gravures rouges de l’échelle de la profondeur de champ et des focales sur l’objectif offrent un design néoclassique. 

Certes, à 4190€ je comprends que beaucoup ne peuvent s'offrir un tel boitier, mais il demeure relativement et paradoxalement "accessible" pour un Leica avec toute la référence et synonymie que ce nom entraine dans son sillage.

Lightroom Classic/CC… attendu, remarqué, mais sans panache !

L'entreprise Adobe est née quasiment avec l'informatique grand public, c'est maintenant une vieille dame qui traine derrière elle une partie de l'histoire de la création graphique, elle est devenue au fil du temps une sorte de référence pour beaucoup de créatifs, de directeurs artistiques, de vidéastes et de photographes. La position dominante de l'éditeur Adobe a fait que l'application Lightroom s'est imposée assez naturellement chez beaucoup de photographes.

La première version de Lightroom date du 18 juillet 2006, le 18 octobre 2017, Adobe lance deux versions de Lightroom… (pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer !) Lightroom Classic (successeur de Lightroom 6) et Lightroom CC (*nouvelle application concurrente de Photos d'Apple*). Au regard de la version 1, Lightroom a bien évolué sur les fonctionnalités depuis ses 11 ans d'existence. Malheureusement, l'interface et l'ergonomie sont toujours aussi oligarchiques que rigides. Quant au rendu final des photos, ils sont, à mon gout trop « artificiel ». 

Je regrette que  le rendu Lightroom, dans l'air du temps, plaise à un grand nombre de photographes; je comprends également qu'il puisse être compliqué de changer d'application et d'habitude après dix ans passés avec Lightroom. Pourtant, le résultat obtenu avec l'application Capture One Pro 10 ou Affinty est nettement meilleur. J'affirme cela sans la moindre mauvaise intention de troller !

« The Mennonites » Chef-d’oeuvre magistral du photojournalisme ethnologique de Larry Towell

La culture est le meilleur chemin intellectuel et humaniste pour comprendre l’autre dans sa dimension la plus large. Néanmoins, une connaissance culturelle est vide de sens, si elle ne s’accompagne pas de pertinence et de discernement. Deux qualités essentielles pour appréhender avec subtilité ce monde si complexe qui nous entoure et des populations qui le composent. Larry Towell, entre autres photographes,  est une personne particulièrement originale et attachante dont son discernement et sa pertinence sont profondément scellés dans son travail photographique. 
« The Mennonites » est l’illustration parfaite de ce qu’est un chef-d’oeuvre photographique. Un ouvrage à la fois culturel, philosophique et ethnologique qui hisse l’art de l’image à celui d’un art majeur et intemporel. Une oeuvre incontournable et majeure à retenir au patrimoine mondial de la culture.

Phase One lance Capture One Styles, le prêt-à-porter photographique

PhaseOne , l’éditeur danois de Capture One Pro sent que les dieux de la photographie lui sont particulièrement favorables. Il profite de ce succès pour commercialiser ses propres packs de styles qui s’adressent autant à des photographes en découverte de Capture One Pro que des experts pour qui ces packs seront un accélérateur dans le processus créatif de leurs photographies.

Capture One Pro 10.1 de Phase One. L’application aussi importante que votre boitier.

Je ne cesserai jamais de le dire et de l’écrire, Capture One Pro 10 est la plus belle et la meilleure application numérique qui saura sublimer votre talent photographique si vous avez l’oeil créatif et l’esprit culturel. Phase One est une entreprise danoise particulièrement attentive sur la qualité de ses produits et à l’écoute de ses clients. La version 10.1 de Capture One Pro est un prolongement logique de cette politique du dialogue en proposant le meilleur dans un cadre défini dans l’esprit des produits Phase One.